CHÂTILLON ÉCOLOGIE SOLIDAIRE

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 12 mars 2012

Avec les accords "compétitivé-emploi" Sarkozy signe l'arrêt de mort du modèle social français et la perte de centaines de milliers d'emplois

176_a_080929_0110.jpg

Communiqué de presse de Francine BAVAY du 12 mars 2012

En rappelant dans son meeting de Villepinte qu'un accord collectif en entreprise pourrait prévaloir sur la loi, notamment quand il s'agit d'emploi, Sarkozy devient le fossoyeur du modèle social français.

N'importe quelle entreprise européenne pourra venir en France avec ses salariés et ses conditions de travail. Si dans une entreprise européenne, le SMIC est à 400 euros et le travail de 40 heures, elle aura donc le droit de remporter des appels d'offre français sous ces conditions.

Lire la suite...

L’idolâtrie nucléaire d’aujourd’hui c’est le charbonnage de demain - Une impasse technique, économique et énergétique dangereuse pour la planète - acte 9

176_a_080929_0110.jpg

9 – Le nucléaire une source de prolifération de matière radioactive - par Francine BAVAY

Comment a t’on pu concevoir une industrie génératrices de déchets aussi toxiques.

Admettons que dans un pays comme la France on maîtrise à terme le stockage de ces déchets en toute sécurité. Qui nous fera croire que dans des pays instables comme le Pakistan ou l’Iran, il en sera de même. N’a t’on pas déjà pris un risque majeur avec ces produits issus notamment du nucléaire militaire de l’ex union soviétique ?

Lire la suite...

dimanche 11 mars 2012

L’idolâtrie nucléaire d’aujourd’hui c’est le charbonnage de demain - Une impasse technique, économique et énergétique dangereuse pour la planète - acte 8

176_a_080929_0110.jpg

8 - Le leurre européen et français de la fusion nucléaire - par Francine BAVAY

A l’échelle européenne, la Commission européenne est en train de répéter les mêmes erreurs que la France avec le même aveuglement de la droite et du parti socialiste en soutenant massivement un projet de réacteur de fusion nucléaire dont le coût a déjà plus que doublé et le délai dérapé sans même avoir posé le moindre coût de pioche : le projet ITER. Le projet a été lancé en 2007 pour un coût initial de l’ordre de 6 milliards d’euros d’investissement pour sa construction. Le budget actuel en est à 15 milliards. Le délai initial était une mise en service en 2016. Il est annoncé au plus tôt en 2020.

Lire la suite...

samedi 10 mars 2012

Alors que la vérité se fait jour à Fukushima, les élus EELV interpellent l’Autorité de Sureté Nucléaire

Communiqué du 9 mars 2012 des élus EELV membres de CLI

L’idolâtrie nucléaire d’aujourd’hui c’est le charbonnage de demain - Une impasse technique, économique et énergétique dangereuse pour la planète - acte 7

176_a_080929_0110.jpg

7 - Le nucléaire, une énergie dont on ne maîtrise pas le démantèlement - par Francine BAVAY

Au delà de l’impossibilité aujourd’hui d’avoir une filière fiable et pérenne de gestion des combustibles irradiés, le démantèlement des centrales nucléaire est loin d’être maîtrisé ainsi que le devenir des produits issus de ce démantèlement.

Un simple réacteur comme Brennelis en Bretagne ou une pile comme Zoé à Fontenay-aux-Roses nous démontre que rien n’a été correctement estimé dans cette filière de démantèlement.

Lire la suite...

L'espoir du soleil - dimanche 11 mars 14 h - 18 h - Conservatoire Henri Dutilleux- Place Jules Hunebelle - Clamart

affiche_2012.jpg

Regardons vers l'avenir - Soutien au peuple Japonais

Victime d’un tremblement de terre et d’un tsunami meurtrier le 11 mars 2011, le peuple japonais a besoin de l’aide internationale. L’ensemble des artistes solidaires se réuniront le dimanche 11 Mars 2012, un an après le catastrophe dans l’Auditorium du Conservatoire Henri Dutilleux de Clamart pour une journée où se métisseront les différentes expressions artistiques (musique classique, jazz, danses et instruments traditionnels japonais, karaté, aïkido, tambour japonais).

Lire la suite...

vendredi 9 mars 2012

L’idolâtrie nucléaire d’aujourd’hui c’est le charbonnage de demain Une impasse technique, économique et énergétique dangereuse pour la planète - acte 6

176_a_080929_0110.jpg

6 - Le nucléaire, une énergie dont on ne maîtrise pas la gestion des déchets de combustible

Que faire du combustible usager de l’industrie nucléaire ? Voici une question majeure que l’on aurait dû se poser avant de lancer la filière. Il n’y a toujours pas de réponse pérenne si ce n’est un entreposage à proximité dans des piscines créant un nouveau risque en cas de rupture et manque d’alimentation en eau comme on a pu le voir à Fukushima.

L’entreposage en sous-sol est une impasse technologique lorsque l’on voit les incidents majeurs qui se sont produits avec des déchets en Allemagne et à Stocamine en France. Personne ne pourra apporter une garantie que dans 100 ou 1000 ans il n’y aura aucune fuite.

Lire la suite...

Grand Paris : Gaspillage énergétique à tous les étages et 15 milliards d'euros de plus à dépenser au bénéfice des groupes de BTP

176_a_080929_0110.jpg

Communiqué de presse du 9 mars 2012

La préfecture d'Ile-de-France vient d'annoncer que le projet Grand Paris nécessiterait 3000 MW de puissance électrique supplémentaires dont 1000 MW pour des data center qui sont de gigantesques hangars avec peu d'emplois.

Si l'on ramène au coût de deux EPR et des lignes électriques nécessaires cela entraînera une dépense supplémentaire de l'ordre de 15 milliards d'euros qui n'a jamais été annoncée lors du vote de la loi.

Voici un exemple concret du projet de Sarkozy : dépenser plus pour consommer plus et polluer plus au bénéfice de ses amis du BTP.

Lire la suite...

jeudi 8 mars 2012

L’idolâtrie nucléaire d’aujourd’hui c’est le charbonnage de demain Une impasse technique, économique et énergétique dangereuse pour la planète - acte 5

176_a_080929_0110.jpg

5 - Les nouveaux réacteurs EPR, une impasse technologique et financière imposée en toute opacité - par Francine BAVAY

Le gouvernement actuel et les gouvernement précédents ont lancé la France dans la folie de la poursuite du nucléaire.

Une nouvelle technologie de réacteurs toujours plus puissante a été proposée : l’EPR.

Le coût de cette folie, aujourd’hui 6 milliards d’euros demain peut être 10 milliards l’unité à l’issue des enseignements de Fukushima.

Lire la suite...

mercredi 7 mars 2012

L’idolâtrie nucléaire d’aujourd’hui c’est le charbonnage de demain Une impasse technique, économique et énergétique dangereuse pour la planète - acte 4

176_a_080929_0110.jpg

4 - L’extraction de l’uranium, un scandale historique et actuel sanitaire et environnemental - par Francine BAVAY

Les conditions d’exploitation de l’uranium au Niger ne sont pas dignes d’une nation comme la France. Les risques que l’on fait courir à ces travailleurs, leur famille et les populations riveraines est inadmissibles.

Lire la suite...

mardi 6 mars 2012

L’idolâtrie nucléaire d’aujourd’hui c’est le charbonnage de demain - Une impasse technique, économique et énergétique dangereuse pour la planète - acte 3

176_a_080929_0110.jpg

3 - Le nucléaire, une énergie qui met la France sous dépendance étrangère - par Francine BAVAY

Nous ne produisons plus d’uranium en France. L’énergie nucléaire est une énergie 100% importée.

La France est donc à la merci d’une crise majeure dans les pays de production qui pourrait entraîner une rupture d’approvisionnement de nos centrales.

75% de notre électricité et d’origine nucléaire et pour consommer cette énergie les gouvernements successifs de gauche et de droite ont imposé depuis 40 ans une aberration économique et technologique : le chauffage électrique. Notre système énergétique est ainsi rendu fragile en période de grand froid où nous sommes obligés d’importer de grandes quantités d’énergie fossile très coûteuse produites par nos voisins étrangers. Le réseau est sous tension et cela est dû à ce choix absurde mais également coûteux du tout-électrique notamment pour les populations à faibles revenus logés dans des logements sociaux mal isolés. L'énergie nucléaire n’est pas capable de faire face aux heures de pointes.

Lire la suite...

lundi 5 mars 2012

L’idolâtrie nucléaire d’aujourd’hui c’est le charbonnage de demain - Une impasse technique, économique et énergétique dangereuse pour la planète - acte 2

176_a_080929_0110.jpg

2 - Le nucléaire une énergie de plus en plus coûteuse. Des énergies nouvelles de moins en moins chères - par Francine BAVAY

Le coût du nucléaire est amené à augmenter fortement dans les prochaines années pour renforcer la sécurité des réacteurs et faire face à la sous-estimation du coût réel de cette énergie.

Après deux prototypes, l’un en Finlande et l’autre à Flamanville, les coûts d’investissement du nucléaire de troisième génération, l’EPR, ont doublé par rapport à leur coût d’origine et encore c’était avant les enseignements de Fukushima. Aujourd'hui estimés à plus de 6 milliards d'euros, quel sera leur coût final, le triple de l’évaluation initiale, soit 10 milliards d’euros par réacteur ?

Lire la suite...

dimanche 4 mars 2012

L’idolâtrie nucléaire d’aujourd’hui c’est le charbonnage de demain - Une impasse technique, économique et énergétique dangereuse pour la planète - acte 1

176_a_080929_0110.jpg

1 - Nucléaire, un gouvernement qui poursuit les mauvais choix industriels - par Francine BAVAY

En misant tout sur la poursuite du nucléaire Sarkozy et l’UMP sont en train de mentir aux travailleurs et de préparer la ruine industrielle française de demain. La part de l’industrie française (au regard de la valeur ajoutée) représente 12,5% en 2011 (18% en 2002) contre 17% au niveau de l'Europe des 15 (20,4% en 2002). Ce gouvernement a fait de mauvais choix est un fossoyeur des emplois industriels depuis maintenant 10 ans qui fait que nous sommes derrière tous les autres pays européens. Pourquoi les mêmes paroles de Sarkozy en 2007 qui ont amené à la perte de compétitivité de l'industrie française donneraient un résultat différent aujourd’hui ?

graphique_industrie.jpg

Lire la suite...

L’idolâtrie nucléaire d’aujourd’hui c’est le charbonnage de demain - Une impasse technique, économique et énergétique dangereuse pour la planète - communiqué de presse

176_a_080929_0110.jpg

Communiqué de presse

En misant tout sur la poursuite du nucléaire Sarkozy et l’UMP sont en train de mentir aux travailleurs et de préparer la ruine industrielle française de demain.

Pendant que des pays comme l’Allemagne, les Etats Unis ou le Japon sont en train d’orienter massivement leur tissu industriel vers les énergies nouvelles et le stockage de l’énergie, nous nous accrochons à une énergie passéiste et potentiellement meurtrière de masse.

Lire la suite...

samedi 3 mars 2012

La loi Warsmann va augmenter de 400 millions d'euros l'entretien des routes

Ce gouvernement et la majorité UMP viennent de faire adopter une nouvelle entourloupe en acceptant que des camions de 44 tonnes continuent à rouler avec 5 essieux à partir de 2014 contre 6 prévus auparavant.

Cette proposition avait été vivement critiquée par les organisations syndicales, les associations de défense de l'environnement et même le conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD).

En effet, par le surpoids par essieu, une usure accélérée des routes est occasionnée, estimée à 400 millions d'euros supplémentaire par an qui est payée par le contribuable.

Lire la suite...

vendredi 2 mars 2012

Le Translohr fait encore parler de lui

n1011234519_30233076_3891.jpgLe 20 février dernier, une information est sortie sur le site mediapart :

"Roland Ries, sénateur-maire (PS) de Strasbourg et potentiel ministre des transports de François Hollande, est soupçonné de « favoritisme » dans le cadre d'un soutien apporté par la Ville à la création d'un tramway sur pneus à Bamako. Mediapart révèle qu'une information judiciaire a été ouverte. L'enquête a été dépaysée à Nancy."

Cette enquête concerne le député maire de Strasbourg et ses relations avec la société Lohr industrie autour du projet de Translohr à Bamako que nous avions déjà dénoncé vivement il y a plusieurs mois.

Lire la suite...

jeudi 1 mars 2012

Avec Grand Paris Express, l'UMP, le centre, le PS et le PC vers le record de gaspillage d'argent public - l'intégrale

176_a_080929_0110.jpg
La mise en service du tunnel de Toulon (1,9 km de tunnel sur 2,8 km d'infrastructures) s'effectuera en 2014 après 8 ans de travaux pour un coût final encore estimé de 455 millions d'euros, soit un surcoût de 164 millions d'euros par rapport au marché initial. Cela représente près de 200 millions d'euros pour chaque km de tunnel routier. Tout le monde va payer la facture. Il faudrait méditer ce qui se passe sur cette opération avant de se lancer sur une opération qui coûtera 50 fois plus cher : le Grand Paris Express.

Lire la suite...

lundi 27 février 2012

Un tramway nommé désastre

n1011234519_30233076_3891.jpgCe n'est plus nous qui le disons mais l'usine nouvelle dans un article publié la semaine dernière : Un tramway nommé désastre

Les tramways sur pneus que ce soient celui de Lohr ou de Bombardier sont ouvertement critiqués et pourtant le lobbying politique de la société Lohr continue à convaincre un certain nombre d'élus qui continuent à imposer cette solution. Chercher l'erreur de ceux qui n'améliorent pas l'image de la France en soutenant cette technologie à l'étranger dans des pays qui n'en ont pas besoin comme à Bamako et qui seront incapables d'avoir la technicité et le financement nécessaire pour en assurer l'entretien.

Voici quelques extraits de cet article :

Caen, Nancy, Clermont-Ferrand. Trois lignes de tram sur pneus et trois échecs.

...

À Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), le Translohr est pourtant loin d'avoir donné entière satisfaction. Incendie, déraillement... « Une rame a pris feu il y a deux ans pour des problèmes d'étriers de freins corrosifs et mal isolés. Les roues n'étaient pas équipées de systèmes d'alerte.

...

Lire la suite...

samedi 25 février 2012

Avec Grand Paris Express, l'UMP, le centre, le PS et le PC vers le record de gaspillage d'argent public - acte 9 suite et fin

176_a_080929_0110.jpg

Pour mettre fin à ce gaspillage d'argent public, j'ai décidé il y a un an de porter plainte contre le projet Grand Paris Express auprès de la Commission européenne pour non respect de la directive plans et programmes.

Le grand gaspillage du Grand Paris Express est soutenu par l'UMP, le centre, le PC et le PS.

Lire la suite...

vendredi 17 février 2012

Avec Grand Paris Express, l'UMP, le centre, le PS et le PC vers le record de gaspillage d'argent public - acte 8

176_a_080929_0110.jpg

Grand Paris Express un projet qui va déstabiliser l'enseignement supérieur

En obligeant les universités et grandes écoles à se regrouper en déménageant sur une zone plus éloignée comme le plateau de Saclay, la France fait une erreur stratégique à l'heure des réseaux sociaux par internet qui rendent inutile cette logique de nouvelle concentration. Pendant quelques années on va destabiliser ces structures qui seront concentrées sur leur déménagement au bénéfice encore une fois des promoteurs qui vont récupérer des terrains bien situés. La pertinence de ces regroupement et leurs inconvénients n'ont jamais été discutés parce qu'imposée encore une fois par le monarque.

Lire la suite...

jeudi 16 février 2012

La transition énergétique : la solution d'Eva Joly

logo-eva-joly.png
85% de l’énergie consommée en France provient du pétrole, du charbon, du gaz et de l’uranium pour le nucléaire. Des ressources naturelles, qui un jour vont s’épuiser.

Lire la suite...

mercredi 15 février 2012

Avec Grand Paris Express, l'UMP, le centre, le PS et le PC vers le record de gaspillage d'argent public - acte 7

176_a_080929_0110.jpg

Grand Paris Express un projet non démocratique

En imposant ce projet de transport par une loi en juin 2010, sans aucune évaluation environnementale préalable et sans poser les avantages et inconvénients du projet, Nicolas SARKOZY a réalisé un hold up démocratique.

Ce n'est pas le premier passage en force, nous avons déjà eu les réacteurs nucléaires EPR et le projet international de réacteur de fusion nucléaire ITER. Ce sont des projets de plusieurs milliards d'euros dont les coûts initiaux sont volontairement minimisés pour forcer à la décision et mettre tout le monde sur le fait accompli une fois le dérapage opéré.

Lire la suite...

mardi 14 février 2012

Avec Grand Paris Express, l'UMP, le centre, le PS et le PC vers le record de gaspillage d'argent public - acte 6

176_a_080929_0110.jpg

Grand Paris Express un projet source de tracas pour des dizaines de milliers de Franciliens

Grand Paris Express d'une longueur de 175 km est pour la très grande partie de son trajet un projet de métro souterrain qui passera dans beaucoup d'endroits sous les habitations. C'est 100 fois le creusement du tunnel de Toulon. Il suffit de s'intéresser aux déboires liés à la construction du tunnel de Toulon pour comprendre comment on va gâcher la vie de dizaines de milliers de Franciliens pendant des années. De nombreuses alternatives plus simples, moins coûteuses, au moindre impact et plus rapides de mise en oeuvre sont pourtant possibles mais elles sont moins "bling-bling".

Lire la suite...

dimanche 12 février 2012

Avec Grand Paris Express, l'UMP, le centre, le PS et le PC vers le record de gaspillage d'argent public - acte 5

176_a_080929_0110.jpg

Grand Paris Express un projet source de dégats environnementaux

Le dossier présenté lors du débat public du Grand Paris a fait l'objet de lacunes importantes qui auraient dû être détaillées avant la prise de toute décision définitive.

Pendant une vingtaine d'année à cause des travaux des centaines de milliers de Francilien vont perdre du temps dans les transports en commun ou dans les embouteillages ce qui va augmenter les émissions de gaz à effet de serre. Cela n'a pas été estimé.

Lire la suite...

vendredi 10 février 2012

Pétition pour une protection de l’apiculture et des consommateurs face au lobby des OGM

ogm-j-en-veux-pas-2.jpgChâtillon Ecologie Solidaire appelle à signer la Pétition pour une protection de l’apiculture et des consommateurs face au lobby des OGM (125 000 signataires le 11 février 2012)

29 novembre 2011, par Les organisations apicoles et environnementales

Je signe la pétition | Je télécharge la pétition

Lire la suite...

jeudi 9 février 2012

Francine BAVAY dénonce le manque de moyens pour l'accueil et l'accompagnement des personnes en précarité

176_a_080929_0110.jpg
Communiqué de Presse du 9 février 2012

Francine BAVAY dénonce le manque de moyens pour l'accueil et l'accompagnement des personnes en précarité

Comment se fait il qu'un des pays les plus riches du monde en soit à fermer sa porte à ses propres citoyens en les jetant à la rue par manque de logements et de structures d'accueil et d'accompagnement ?

L'UMP et le président Sarkozy portent une lourde responsabilité dans cette situation en ne fixant pas comme priorité nationale, par des budgets adéquats, l'insertion des personnes vulnérables et la prévention de l'exclusion.

Je ne peux m'empêcher de faire un parallèle avec le Grand Paris Express, summum du gaspillage de l'argent public. L'enjeu présidentiel est d'avancer à marche forcée pour lancer irrémédiablement la construction de tunnels qui n'auront qu'un effet : enrichir les boites de BTP. Elles se régaleront alors des dérapages financiers des travaux souterrains. Ce projet coûtera, au final, au moins 30 milliards d'euros aux contribuables et aux usagers des transports.

Lire la suite...

Avec Grand Paris Express, l'UMP, le centre, le PS et le PC vers le record de gaspillage d'argent public - acte 4

176_a_080929_0110.jpg

Grand Paris Express un projet non financé, piège à retardement pour les finances publiques et les citoyens au détriment des autres politiques publiques

Nous assistons à une fuite en avant de la construction de toujours plus de nouvelles infrastructures lourdes de transport. Comment aura t'on les moyens de faire fonctionner correctement les infrastructure existantes et les infrastructures nouvelles même en augmentant le prix du billet et les impôts locaux ?

En effet, Il faut déjà des milliards d'euros pour faire fonctionner le système actuel. Où trouvera t'on les milliards d'euros supplémentaire, le financement n'étant pas encore trouvé pour l'investissement du projet de Grand Paris Express.

Lire la suite...

mardi 7 février 2012

Châtillon écologie solidaire appelle à manifestation mercredi 8 février à 14 heures devant l'inspection d'académie des Hauts-de-Seine

collectif_l_ecole_notre_avenir.jpgPour refuser la suppression de postes de l'éducation nationale dans les Hauts de Seine, nous soutenons l'appel de la FCPE et des syndicats de l'éducation à manifester devant l'inspection d'académie des Hauts de Seine à Nanterre mercredi 8 février à 14 h.

Lire la suite...

Francine BAVAY demande l'annulation de la suppression des postes de l'éducation dans les Hauts-de-Seine

176_a_080929_0110.jpg
Communiqué de presse du 7 février 2012

Francine BAVAY demande l'annulation de la suppression des postes de l'éducation dans les Hauts-de-Seine

En lutte depuis plusieurs années contre la suppression de poste dans l'éducation, Francine BAVAY interpelle le Directeur académique des services de l'éducation nationale des Hauts-de-Seine et le Ministre de l'éducation pour leur demander d'annuler leur nouveau projet de suppression de postes.

Lire la suite...

lundi 6 février 2012

Avec Grand Paris Express, l'UMP, le centre, le PS et le PC vers le record de gaspillage d'argent public - acte 3

176_a_080929_0110.jpg

Grand Paris Express un projet non financé, piège à retardement pour les finances publiques et les citoyens au détriment des autres politiques publiques

L'esprit critique a disparu. Les maires de gauche, du centre et de droite et même certains « écologistes » veulent leur gare du Grand Paris Express.

Lire la suite...

- page 3 de 20 -