Diminution de l'Empreinte écologique

Un chantier respectueux de l'environnement.

Les constructions de l'écoquartier seront réalisées avec des matériaux de construction non nocifs, et l’ensemble de la démolition et de la construction du site devra être écologique.

Une consommation faible et autonome d’énergie

Les constructions de l’écoquartier seront des bâtiments très bien isolés qui utiliseront les apports solaires passifs et l’éclairage naturel. Ils consommeront beaucoup moins que les normes de constructions actuelles le demandent. Ce seront des bâtiments dits basse énergie. Les constructions auront pour objectif de produire sur l'année plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Les surfaces des toits seront utilisées au maximum pour implanter du solaire thermique (production d’eau chaude) et du solaire photovoltaïque (production d’électricité). Le site pourra être équipé en production locale d'énergies renouvelables.

Une gestion harmonieuse des ressources en eau

Les eaux pluviales seront récupérées et stockées dans des citernes souterraines. Ces stockages répondront d’une part aux besoins des jardins et d’autre part pourront alimenter les chasse d’eau des habitations.

Une gestion locale des déchets

Les habitants de l’Ecoquartier, ainsi que les habitants du quartier qui le désirent, pourront composter leur déchets verts sur le site. Ce compostage permettra de fournir de l’engrais aux jardins potagers prévus sur la ZAC, tout comme aux espaces verts. Cela limitera les quantités de déchets à évacuer et évite de faire venir des engrais pour entretenir plantations et pelouses.

Une réduction de la place de la voiture

La réalisation des logements devra se faire en prenant en compte tous les transports en commun qui seront disponibles à proximité du site. 2 à 4 places vélos seront réalisées par appartement. La place de la voiture sera réduite. Seront installés des systèmes de voitures partagés à partir de véhicules propres.

Une préservation de la biodiversité

Les toitures seront végétalisées et les espaces verts seront entrenus en respect avec la nature. L'utilisation des pesticides sera interdite.

insertion socio-économique

Un chantier de réinsertion

Le chantier devra recruter des personnes en réinsertion en lien avec les associations Châtillonnaises

Un support à la formation d’artisans

Le chantier devra permettre de former divers corps de métiers aux techniques des énergies renouvelables, des économies d'énergie, des espaces écologiques. Une fois l’écoquartier réalisé, une partie des locaux professionnels pourra être dédiée à des artisans spécialisés dans ce domaine.

Une mixité humaine et sectorielle

L'écoquartier comprendra des logements et des bureaux. Il développera la mixité sociale, la mixité intergénérationnel, la location et l’accession à la propriété. Les bâtiments seront tous accessibles aux personnes à mobilité réduite et une attention particulière sera apportée à la réalisation des jardins, afin d’y faciliter leurs déplacements.

Un outil pour sensibiliser à l’environnement

L’Ecoquartier aura pour vocation de recevoir des écoles afin de sensibiliser les enfants à l’environnement.

Vie du quartier

Des jardins partagés

L'écoquartier comprendra des jardins partagés. Il apparaîtrait souhaitable de réserver certains de ces jardins aux enfants des écoles du quartier. Certains potagers pourront être surélevés par rapport au sol, afin de rendre le jardinage possible aux personnes en fauteuil roulant.

Des lieux de rencontre pour le quartier

Des espaces ouverts conviviaux seront implantés sur et autour du site en lien avec les acteurs existants de manière à ce que les Châtillonnais déjà implantés profitent au mieux de ces espaces. Des salles communes permettront aux habitants d'organiser des évènements festifs et d'accueillir des associations