La lecture de ces tableaux éclaire ce que nous contestons à Châtillon : un développement démographique galopant, au coup par coup dans l’opportunité, recherchant la recette sans investissement dans les services associés, crèches, écoles, aide à la personne, infrastructure. Châtillon est lourdement endetté, lourdement imposé. Les ZAC hasardeuses des années 90 nous coûtent vraiment très cher et pèsent encore sur notre vie de tous les jours. Cela peut se résumer ainsi :

  • Dette – impôts - pas d’investissement – course à la recette
  • 1983-2007 - Une gestion contestable et aventureuse.

Les explications complètes (au format PDF) : image.png