Avec la complicité de l'ensemble des financeurs qui ne se posent aucune question, on nous a imposé, en toute opacité, une technique de tramways sur pneus à rail de guidage central qui n'apporte aucun avantage par rapport aux tramways classiques sur rail.

Ce système a été retenu sur le projet de tramway T8. Heureusement nous n'en sommes encore qu'aux déviations de réseaux. Il peut donc encore être réorienté. (voir notre dossier tramway)

Le projet de tramway Saint-Denis - Garges - Sarcelles qui a retenu la même technique est lui plus avancé puisque le marché des rames a été attribué au seul constructeur qui pouvait répondre à l'appel d'offre, Lohr Industrie.

Regardons d'un peu plus près ce dernier projet :

  • Coût de l'infrastructure : 163,1 M€ pour 6,6 km soit 24,7 M€/km (à la charge des conseils généraux du Val d'Oise, de Seine-Saint-Denis et de la Région Ile de France)
  • Coût du matériel roulant : 52 M€ pour 15 rames TRANSLOHR STE3 (127 passagers par rame) soit 3,5 M€/rame (à la charge de la RATP)
  • Total : 215 M€

Pour cette capacité là, on aurait pu faire le choix d'un système "Busway" comme à Nantes (75 M€ pour 7 km de ligne et 15 stations) c'est à dire un bus à haut niveau de service à grande capacité sur une plateforme en site propre de 6,5 à 7 m de large. Les Nantais en sont très satisfait.

Appliquons maintenant ce modèle "busway" au tramway Saint-Denis Sarcelles :

  • 20 bus articulés coûtent 7 M€
  • La réalisation d'une plateforme en site propre de grand standing avec des aménagements urbains de qualité : 66 M€
  • Total : 73 M€

Soit une économie minimale de 140 M€ pour un meilleur service puisque la plate-forme peut accueillir les véhicules d'urgences et les taxis et en cas d'incident sur un bus, le bus suivant n'est pas bloqué. Ultime avantage, la compatibilité avec toutes les évolutions futures (bus électriques, trolley bus, tramway sur fer).

Pourquoi, alors que le système de transport en Île de France est en train d'exploser, continue-t-on à faire des choix aberrants qui non seulement gaspillent l'argent du contribuable mais entraînent chaque année une augmentation des coûts de déplacements pour l'usager supérieurs à l'inflation ? Il est temps que tous les élus regardent les dossiers et n'acceptent pas n'importe quoi.