Nous supposons que cette décision est en lien avec les difficultés de réalisation dans une zone urbaine dense d'autant plus que les gares devront être plus grandes que prévues lors de l'enquête publique et dans l'avant projet.

Son coût était chiffré dans l'avant projet à 10 M€. Nous pensons qu'elles coûteront beaucoup plus chères. Quel est le coût actuellement estimé ? Qui payera ce nouveau dérapage ?

Quelles seront les conséquences de ces travaux sur les habitations et commerces à proximité et sur la circulation à Viroflay ? De nombreuses questions qui méritent réponse avant que le chantier soit lancé.

Ce projet doit faire l'objet de la plus grande transparence si l'on veut éviter des mauvaises surprises.

Un futur gouffre technique !

Nous rappelons que les rames qui vont êtres choisies feront 46 m de long, or les quais dans l'avant projet font 40 m. Les stations doivent donc s'allonger alors que l'on voit déjà que l'espace d'implantation est contraint.

Les habitations et commerces situés de part et d'autres seront donc plus impactés. Quelles garanties seront notamment prises pour éviter les fissurations ?

Les stations sont situées à proximité des voies SNCF, ce qui veut dire une attention particulière de réalisation pour ne pas perturber le fonctionnement des trains. La SNCF est particulièrement attentive aux travaux qui peuvent toucher la stabilité de ses infrastructures.

Nous nous demandons notamment comment pourront ils creuser un tunnel à 10 m sous les voies SNCF (Viroflay RG) sans arrêter le trafic pendant le temps de réalisation de ce chantier.

Il est prévu de réaliser une dalle puis de creuser en dessous pour maintenir la circulation automobile. Cette technique nécessite de garantir la stabilité de la dalle mais n'empêche pas la nécessité d'emprises importantes de chantier en surface et surtout d'un lieu pour charger les camions qui vont évacuer les déblais. Quel sera le plan de circulation de ces camions ? Quelle sera la technique précise de creusement de ce chantier et ses conséquences ?

Un futur gouffre financier !

Comme nous vous l'avons déjà indiqué le coût de ce projet dérive. L'aménagement des stations souterraines a été retiré du chiffrage principal. Vu les difficultés de construction, nous sommes persuadés que le coût de 10 M€ de l'avant-projet ne sera pas tenu et que le côut final sera beaucoup plus élevé. La réalisation de la nouvelle station du prolongement au sud de la ligne 4 ainsi que le réaménagement de la station Porte d'Orléans coûtera 33 M€. Elle sont certes deux fois plus longues mais cela laisse à penser que le coût des stations de Viroflay sera supérieur à 20 M€. Qui va payer ? Comment sera financé ce nouveau surcoût ?

  • Par une augmentation des impôts ?
  • Par une diminution d'autres budgets ?

Le planning sera t'il tenu ?

Vu les difficultés techniques de réalisation, nous comprenons pourquoi la branche Vélizy-Viroflay a été séparée de la branche principale Châtillon-Vélizy et que cette partie sera mise en service plus tard. Nous nous demandons toutefois si ce nouveau délai pourra être respecté et si toutes les autorisations seront accordées en temps et en heure notamment celles de la SNCF ?

Quand nous regardons la dérive du chantier de l'A86 branche ouest qui a pris plusieurs années de retard, il nous semble important que le chantier ne démarre pas avant que toutes les garanties soient apportées.

Pour plus d'information : notre dossier tramway

Signez notre pétition pour un bus à haut niveau de service pour le T6

Voici un certain nombre d'illustrations de nos questionnements extraits de l'avant projet.

  • Voici l'extrait de l'avant projet qui donne le coût initial.

AP_correspondances_cout.jpg

  • Voici les esquisses des deux cathédrales souterraines.

Viroflay RG esquisse_VRG.jpg

Viroflay RD esquisse_VRD.jpg

La vue de surface de Viroflay RG qui montre le peu d'espace de disponible plan_bis_VRG.jpg

La vue de surface de Viroflay RD pplan_ter_VRD.jpg

La coupe de la gare souterraine Viroflay RG qui en donne les dimensions et qui montre le position de la gare SNCF à droite à 10 m sur le toit du tunnel quai_VRG.jpg

La vue en plan de la gare souterraine de Viroflay RD quai_quater_VRD.jpg