Les études ont été insuffisantes et maintenant que l'on commence enfin à se poser les vraies questions on se rend compte des risques que cela entraîne. Il y a un retard d'un an dans le projet qui est en parti lié aux problèmes rencontrés par la partie souterraine.

Le passage d'un tramway sur pneus dans un tunnel pose de sérieux problèmes de sécurité. Est-ce pour cela que l'Etat n'a toujours pas approuvé le dossier sécurité ? Nous pensons notamment qu'il y a un problème avec l'évacuation de secours.

La réalisation des gares souterraines et leur adaptation aux rames de 46 m ne sont toujours pas réglés au regard des discours tenus lors de la réunion publique de Viroflay.

Les riverains ont de sérieux soucis à se faire pour leurs immeubles. Le Président du conseil général des Yvelines, lors de cette réunion, a reconnu que les risques de fissures existent.

Il y a de grandes chances que le coût des travaux de cette partie dérive largement.

En pleine crise financière avec des baisses importantes de recettes financières des conseil généraux et du conseil régional, dues à la crise immobilière, il est inacceptable que l'on prenne le risque de devoir soit augmenter les impôts, la dette où rogner sur les dépenses dans d'autres secteurs à cause d'un projet mal étudié comme celui ci.

Comme nous le disons depuis des années ce projet doit être revu et des solutions existent.

Pour plus d'information : notre dossier tramway