L'article 6 du projet de loi prévoit la préemption et l'expropriation en extrême urgence. Le but affiché et rappelé par Christian Blanc est de pouvoir exproprier dans une zone de 1500 m autour des nouvelles gares.

Comme le but est de faire de l'argent, on voit mal le nouvel établissement public financer construire des logements sociaux. On en profite pour donner un nouveau coup de griffe aux 20% de logements sociaux exigés par l’article 55 de la loi SRU de décembre 2000

N'oublions pas qu'il faudrait en priorité désenclaver un certain nombre de quartiers pour les relier à des réseaux de transports en commun. Où trouvera-t-on l'argent si le Grand Paris se fait ?

Où trouvera-t-on l'argent pour entretenir le système de transport existant que l'on a déjà du mal à entretenir ?

Pour plus d'information : nos réflexions sur le grand Paris.