Nous allons donc avoir à expérimenter ce système ce qui veut dire que la mise en service se fera progressivement avec tous les inconvénients que cela entraînera :

- des dysfonctionnements du système, - des bus de remplacement ou d'accompagnement dans les embouteillages car la plate-forme, selon les informations dont nous disposons n'est pas suffisamment large, pour accueillir des bus.

Au delà de cette phase, le fait d'avoir un système guidé, cela veut dire qu'un incident sur une rame et c'est la ligne arrêtée, ce qui bien sûr ne se produit pas avec une ligne de bus en site protégé.

Bien sûr les véhicules de secours et les taxis seront également pénalisés dans les embouteillages en permanence puisque la plate-forme leur sera interdite.

Après 6 ans de travaux et de perturbation, nous n'avons donc pas fini de subir les désagrément de ce système.

La société Lohr étant en incapacité financière de faire face à des dysfonctionnements massifs du système que va t'il se passer si cela se produit ? Qui paiera ?

Lorsque l'on voit aujourd'hui les problèmes récurrents de signalisation qui perturbent le trafic sur les lignes de métro et de RER, lorsque nous analysons les multiples incidents qui se produisent en Italie avec ce système, nous doutons fort que le système translohr sur le T6 aura un meilleur fonctionnement.

Pour plus d'information : notre dossier tramway

Signez notre pétition pour un bus à haut niveau de service pour le T6