Si le STIF veut des prix moins élevés, il n'a qu'à conditionner son soutien aux projets au respect de la loi sur la comparaison entre systèmes de transports avant le choix définitif et à des procédures de mise en concurrence sur le matériel totalement transparentes. Ce n'est pas le cas pour le T6.

Il faut en finir avec les décisions entre élus locaux qui imposent leur choix personnel à toute la population au mépris du droit.

Les financeurs qui ne conditionnent pas leur aide au respect de la loi portent aussi une responsabilité.

Pour plus d'information : notre dossier tramway

Signez notre pétition pour un bus à haut niveau de service pour le T6