Cette étude était fondée sur une hypothèse erronée, comme le montre notre « contribution fournie lors de la précédente enquête publique sur le PLU en 2007 ». Les chiffres de l’INSEE confortent d’ailleurs notre calcul qui montre une évolution importante de la population dans les années à venir.

Faire évoluer le PLU par modification et non par révision permet de continuer à escamoter les simulations de la charge des équipements pourtant indispensables avec ce type de modification où la densification continue.

Sur la modification en cours du PLU, voir également nos autres contributions ici.