chantier_interdit_au_public.jpgLa politique sociale, le financement des associations, la construction de logement sociaux feront t'ils les frais de la folie des grandeurs de nos élus qui ne peuvent pas penser autrement que par des projets pharoaniques ruineux pour les finances publiques en investissement et en fonctionnement. Seules les entreprises du BTP particulièrement les cimentiers et les fabricants de tunnel tireront leur épingle du jeu

Alors que des millions de français et des milliers d'entreprises sont dans une situation financière difficile et ont besoin de réponses urgentes, alors que nos collectivités et l'Etat n'ont plus d'argent, quelques élus n'ont rien trouvé de mieux que d'imposer des projets mal ficelés dont l'exemple le plus actuel est le tramway Châtillon-Clamart-Vélizy-Viroflay. Ces projets, s'ils sortent, verront non seulement le jour à des horizons plus lointains que ceux annoncés mais vont coûter des centaines de millions pour le tramway T6, des milliards d'euros pour Arc express, des dizaine de milliards d'euros pour le métro de rocade du grand Paris avec de nombreux dérapages financiers qui seront infinançables.

La région Ile de France, les conseils généraux des Hauts de Seine et des Yvelines n'arrivent même pas à se mettre d'accord avec la RATP pour financer le dérapage financier du coût d'achat des rames du Translohr qui sont passées en quelques années de 64 millions d'euros à 140 millions d'euros alors comment feront ils pour trouver les milliards qui manqueront ?

Ces élus en voulant imposer ces projets n'ont aucune leçon de gestion financière à donner à quiconque.

Comment se fait il que toute cette énergie ne puisse pas être mobilisée :

  • sur l'amélioration du fonctionnement du système de transport actuel,
  • sur un plan en 5 ans de construction des logements sociaux manquants dans le respect de l'environnement et à proximité des zones d'emplois pour limiter les déplacements.

Voilà deux challenges à court terme qui mériteraientt la mobilisation de tous.

Pour plus d'information : nos réflexions sur le grand Paris

Pour plus d'information : notre dossier tramway