voilà que l'on va dépenser du temps et de l'argent dans un nouveau projet qui ne répond pas aux urgences des franciliens.

Il faudra bien un jour que l'on nous explique comment nos élus sont capables de pondre ce type de projets et d'en faire une priorité, en pleine crise financière de surcroît, et sont incapables de trouver du temps et de l'argent pour fixer comme priorité dans les 5 ans qui viennent :

  • la construction des centaines de milliers de logements qui font défaut aux franciliens,
  • l'investissement sur le système de transport actuel pour qu'il fonctionne parfaitement.

Ce type de projet, en lien notamment avec les centaines de millions d'euros que l'on va demander d'investir pour l'organisation de l'euro 2016, est bien sûr combattu par les écologistes.

Pour que l'énergie dépensée par les élus serve à quelque chose, ne faudrait il pas mettre en place des débats publics sur :

  • la construction d'écoquartiers, comprenant des espaces publics utilisables par tous,
  • les activités à créer en lien avec les enjeux sociaux et environnementaux,
  • les modes de déplacement.