L'UMP est un piètre gestionnaire puisqu'il n'arrête pas de nous dire que les déficits sont colossaux et là il trouve soudainement des milliards d'euros pour financer ses projets pharaoniques qui ne verront peut être pas le jour avant 20 ans mais qui vont enrichir en attendant les bureaux d'études, les entreprises de BTP et contribuer à la spéculation foncière en éloignant toujours plus les classes moyennes du centre de Paris.

Monsieur SCHOSTECK, député, en votant pour la loi du Grand Paris et pour cette loi de finance, est complice de ces gaspillages.

Châtillon Ecologie Solidaire continuera à se mobiliser pour que l'argent des contribuables et des usagers soit mobilisé pour répondre aux urgences sociales et environnementales.

Construire, dans des écoquartiers, des logements sociaux et intermédiaire, à proximité des zones d'activités, dans la zone dense de l'agglomération parisienne est un des moyens de résoudre plusieurs problèmes en même temps :

  • une désaturation des systèmes de transport,
  • un moindre besoin de nouvelles infrastructures lourdes,
  • une réponse au besoin de logements,
  • une amélioration de la qualité de vie,
  • une lutte contre la spéculation foncière,
  • une économie en réseaux structurels (assainissement, eau potable, électricité, gaz...)
  • des économies financières pour les collectivités, les usagers, les contribuables et les entreprises,
  • une lutte contre le réchauffement climatique,

...

Si la volonté politique est présente, cela peut se faire dans les 5 ans qui viennent.

Réagissez lors des débats publics sur Arc Express et sur le Grand Paris

Pour plus d'information : nos réflexions sur le grand Paris