Pour le tunnel de Toulon, le coût final sera au minimum de 453 millions d'euros pour un coût annoncé de 245 millions d'euros ce qui donne un coût au km de 205 millions d'euros (le tunnel de Toulon fait 1,8 km + 400 m de tranchée couverte).

Si l'on applique ce ratio au T6 cela donne, pour un tunnel de 1,6 km, 330 millions d'euros soit presque autant que le coût global des 14 km d'infrastructure du projet chiffrés à 384 millions d'euros.

Si on applique ce coût aux 60 km Arc express, on arrive à un coût de 12 milliards d'euros au lieu de 5 milliards d'euros et pour les 155 km des tunnels du grand Paris à 32 milliards d'euros au lieu de 21 à 23 milliards.

On voit bien qu'à jouer l'autruche les élus et les décideurs autour de ces projets nous préparent des lendemains qui déchantent.

Nous ne leur faisons pas confiance pour bien gérer l'argent public et nous continuons à demander l'arrêt des ces aberrations technologiques qui vont ruiner les finances publiques sans améliorer aucunement le fonctionnement du système de transport actuel.

Pour plus d'information : notre dossier tramway
nos réflexions sur le grand Paris