Le projet du centre ville avait déjà fait l'objet d'une enquête bidon en jan-fév 2010. On vient de subir une nouvelle enquête, avec un rapport du commissaire-enquêteur tout aussi partial que le précédent.

Le résultat de l'aménagement, c'est plus de mille habitants (selon nos calculs approximatifs) en plus dans un centre-ville resserré, avec des conditions de vie qui vont se dégrader.

Par ailleurs, nous n'avons toujours aucune étude d'évolution de la population, et aucun chiffre ni simulation n'ont été données. Alors que les documents d'urbanisme l'exigent.

Châtillon s'enlaidit de jour en jour, devient de plus en plus invivable. C'est la marque du maire de Châtillon.