Ce problème est si révélateur !

  • Les chantiers des promoteurs immobiliers ont la priorité sur le quotidien des châtillonnais-e, obligé-e-s à un gymkhana incessant et dangereux quand les trottoirs sont intégralement occupés par un chantier.
  • Les transports en commun sont complètement ignorés par les conseillers municipaux de la majorité UMP/NC : la décision de supprimer l'arrêt de bus avait été prise par eux avec la RATP, sans qu'ils n'aient pris une seconde la défense des usagers.

Les bus 294 et 388 entre le centre et le métro sont complètement retardés par les embouteillages liés aux travaux du tramway et il est de plus en plus fréquent que le trajet à pied d'une vingtaine de minutes soit aussi rapide que de prendre le bus. Les trottoirs sur ce trajet sont déjà complètement défoncés ; dans ce contexte, comment avoir pu envisager la suppression d'un trottoir pendant 2 ans et demi ?

Nous voudrions suggérer aux conseillers municipaux UMP/NC de Châtillon

  • d'utiliser de temps en temps les transports en commun (ou leurs pieds) au lieu de leur voiture,
  • de se rappeler qu'ils sont au service des châtillonnais-e et non pas des promoteurs immobiliers.

Nous leur avons demandé de reprendre les discussions avec la RATP pour que, au minimum, cet arrêt soit seulement déplacé.