En 2002 il lance une enquête publique valant PLU pour modifier le POS de 2 terrains de l’Aérospatiale. Il prévoit de construire un immeuble R+4 + étage en retrait tout au long des écoles Marcel Doret et Gay-Lussac condamnant toute évolution des 2 groupes scolaires. Le rapport du commissaire enquêteur en janvier 2003 donne un avis favorable mais indique le refus du quartier. Devant l’impossibilité de discussion, les riverains se mobilisent et déposent un recours pour arrêter ce projet absurde. Même si le recours a été perdu, le temps passé a permis de bloquer tout avancement du projet.

Voilà comment l’agrandissement des 2 écoles rendu nécessaire par le départ de l’Aérospatiale et les nouvelles constructions du quartier a été possible sur le terrain resté disponible, et ce malgré la volonté du Maire. Encore bravo pour la vision d’avenir et bonne inauguration.