Et cela nous donne une bonne idée de ce qui va advenir du translohr d'ici quelques années : son abandon et son remplacement par une autre technologie plus robuste.

Le seul hic c'est qu'il faudra certainement rajouter 500 millions d'euros aux 700 millions déjà dépensés car, alors qu'ils le pouvaient, ils n'ont pas voulu réaliser une plate forme de largeur suffisante pour la reconversion.

Merci encore à l'absence de réaction du Conseil Général et de la Mairie de Châtillon à nos alertes, depuis maintenant dix ans. Ces imprévoyance ont déjà coûté au contribuable et à l'usager quelques centaines de millions d'euros de dérapage du coût du projet. Elles coûteront quelques centaines de millions d'euros supplémentaires pour avoir une solution définitive viable et beaucoup de désagréments en attendant.

Pour plus d'information : notre dossier tramway

Signez notre pétition pour un bus à haut niveau de service pour le T6