• du tramway T6 dont le choix a été imposé au mépris de la loi pour favoriser une société. La technologie n'est pas fiable, le coût et le délai ont dérapé,
  • du projet Grand Paris Express. Ce projet neuf va perturber la vie de nombreux franciliens et avoir un impact très important sur les zones et ressources naturelles. Ce gouvernement et son président précipitent les collectivités dans une impasse financière de plusieurs milliards d'euros sur un projet dont les coûts vont inévitablement déraper et certainement passer de 20 à 40 milliards d'euros à cause des aléas liés à la construction de tunnels sous les immeubles. Cet argent ne sera pas disponible pour la rénovation des infrastructures et les besoins de logement et de travail des Franciliens.

Afin que nos députés servent à quelque chose avant la présidentielle, je propose également que l'assemblée nationale crée une commission d'enquête pour savoir :

  • pourquoi le président de la république et son gouvernement sont capables de créer une société du grand Paris avec une centaine de salariés et d'augmenter la taxe foncière et d'habitation des Franciliens pour récupérer plusieurs centaines de millions d'euros par an et ne sont pas capables de créer les conditions pour construire en 10 ans les logements sociaux dont les Français ont besoin,
  • pourquoi ils ne sont pas capables en 10 ans de créer les logements dont les étudiants ont besoin.

L'asssemblée nationale, sa majorité UMP et centriste, le président et son gouvernement se trompent de priorité et n'ont qu'une ambition : donner plus d'argent aux multinationales amies et moins de liberté aux collectivités. Ce sont des milliards d'euros qui sont ainsi gaspillés et qui ne répondront pas aux urgences sociales et écologiques.

Francine Bavay, Europe Ecologie les Verts groupe local de Châtillon, Conseillère Régionale d'Ile de France

Contact

Plus d'informations sur Francine BAVAY