Les 190 signataires sont des imbéciles, ils ne comprennent rien. Le maire explique que changer les règles de constructibilité amènera les promoteurs à donner gratuitement le terrain du parking, l’école de 10 classes qui sera construite dessus et l’agrandissement du Parc Malraux. Mais RIEN n’est gratuit en ce monde : c’est simplement tellement juteux que les promoteurs peuvent faire cadeau d’un terrain, d’une école et d’un bout de parc, sans entailler fortement leur marge.

Les promoteurs font leur travail, doivent gagner de l’argent, mais ici ils se gavent tellement qu’ils ont encore les moyens de faire des cadeaux ! Vive Châtillon et Schosteck le père Noël ! Cela représente 13 millions d’euros, qui va payer ? Les acheteurs fortunés, c’est une des raisons pour lesquelles les Châtillonnais ont de plus en plus de mal à loger leurs enfants à Châtillon et sont repoussés de plus en plus loin en banlieue éloignée. Il y a pourtant des moyens de lutter contre la spéculation immobilière.


lettre_maire_ONERA.jpg