Notre député maire est coresponsable de ce choix, lui qui a voté chaque année la réduction de postes de fonctionnaires de l'éducation pour "réduire le déficit de la France". Rappelons-nous, qu'en même temps, il a soutenu activement (proposition de loi n°1189 du 17 novembre 2008) la quasi-suppression de l'impôt sur la fortune ce qui a fait économiser près de deux milliards d'euros aux français les plus riches.

Ce gouvernement a fait le choix d'abandonner le symbole de l'Egalité et de la Fraternité en faisant payer aux familles les plus en difficultés les cadeaux fiscaux faits aux plus riches d'entre nous.

Nous nous mobilisons auprès des enseignants et des parents d'élèves contre ce choix stupide.