Toute l'énergie parlementaire a été mobilisée pour cela. Une société du grand paris a été créée avec une centaine de salariés. La taxe d'habitation et la taxe foncière ont été augmentées pour rapporter 100 millions d'euros par an.

Et pendant le même temps, des personnes meurent dans la rue.

Notre pays est capable d'avancer à marche forcée pour,

  • construire en 10 ans les logement sociaux et intermédiaires qui nous manquent,
  • construire les lieux d'accueil pour les malades d'Alzheimer et autres personnes dépendantes pour soutenir leurs familles,
  • construire les structures de réinsertion et d'accueil pour les femmes isolées célibataires ou avec des enfants et les personnes à la rue, pour protéger les plus faibles d'entre nous.

Pour cela, j'appelle les élus de tout bord à demander l'abandon immédiat du Grand Paris Express et la reconversion de la société du Grand Paris pour répondre à ces besoins.

J'appelle l'ensemble des entreprises de BTP et les bureaux d'études à se mettre au service de l'urgence sociale et écologique et à faire pression sur ce gouvernement pour demander la construction de tous ces logements et structures d'accueil.

Francine Bavay, Europe Ecologie les Verts,

Conseillère régionale d'Ile de France, candidate EELV aux élections législatives sur la 12ème circonscription législative des Hauts de Seine Châtillon - Clamart - Fontenay Aux Roses - Le Plessis Robinson

Contact

Plus d'informations sur Francine BAVAY