Si dès aujourd’hui on demandait à EDF d’assurer son parc contre le risque d’accident, il y aurait de grandes chances qu’aucune assurance ne veuille prendre le risque ou à un coût tel que le coût de fonctionnement du système s’en trouverait très fortement augmenté faisant perdre à cette énergie l’intérêt économique actuel.

La facilité avec laquelle on explique que le nucléaire est l’énergie la moins chère en ne tenant pas compte des coûts cachés tels que celui-là est à mettre au compte de cette omerta autour de cette question, omerta maintenu par un lobby nucléaire dont le plus grand défendeur est l’UMP.

Afin de limiter le risque lié au nucléaire, un renforcement immédiat de la sécurité des réacteurs doit être mis en œuvre ainsi qu’un financement sur l’électricité vendue versé à l’Etat par rapport au risque que fait courir cette industrie.

Organiser la transition énergétique dès aujourd’hui et programmer la fin du nucléaire c’est l’assurance de limiter le coût qu’auront à payer les générations futures.

A suivre...

Francine Bavay, Europe Ecologie les Verts,

Conseillère régionale d'Ile de France, candidate EELV aux élections législatives sur la 12ème circonscription législative des Hauts de Seine Châtillon - Clamart - Fontenay Aux Roses - Le Plessis Robinson

Contact

Les billets de Francine BAVAY

http://bavay.eu