Les écologistes martèlent depuis des années les mesures de bon sens qui pourraient rendre aux FrancilienNEs la santé que le parc automobile français –fortement dieselisé- leur a confisquée : restriction de la circulation des camions en transit et circulation alternée pour les véhicules diesel lors des pics d’émissions de particules, fin des incitations fiscales pour ces derniers, création d’une Agence de l’air française, facilitation de la mise en place des Zones d’actions prioritaires pour l’air (ZAPA). Selon une étude Aphekom parue en 2011, les particules fines sont responsables chaque année de 40 000 morts en France et d’une espérance de vie amputée de 6 mois dans la capitale.

Aussi, les écologistes parisienNEs ont décidé de passer de la parole aux actes. Le mercredi 28 mars, ils réaliseront une opération de choc contre la pollution de l’air. Avec deux messages à la clé :

  • Il est grand temps que l’Etat s’attaque courageusement à la sécurité sanitaire des FrancilienNEs
  • De réels progrès passent par une réduction progressive de la circulation des véhicules diesel dans la métropole

Rendez-vous est donné à tous les militantEs, aux éluEs, aux candidatEs EELV aux législatives et à la presse à 12h15, sur le parvis de l’Hôtel de Ville !