La Loi relative à la majoration des droits à construire créant 30% de surface habitable n'a pas vu le jour, mais le Maire a quand même commandé une étude pour nous révéler ce que nous savons depuis longtemps : Châtillon est à saturation en nombre d'habitants.

Rentrée scolaire : le Lycée est toujours sur-saturé mais le Maire n'a jamais levé le petit doigt pour tenter d'améliorer les conditions d'accueil des jeunes châtillonnais : c'est la faute de quelqu'un d'autre, pas la sienne. Sa responsabilité est en revanche entière pour la naissance du monstre non maîtrisé que sera le groupe scolaire Marcel Doret / Gay Lussac avec plus de 800 élèves engendrant des problèmes de places et d'organisation.

La population de Châtillon a augmenté de plus de 10000 habitants (+40%) en trente ans. Autant d'impôts en plus, sans que les services proposés à la population ne suivent. Inchangés : le centre Guynemer, la maison des enfants, la bibliothèque ; recours actuel à des crèches privées. Malgré une augmentation conséquente des recettes de la ville.

Jérôme Desquilbet (conseiller municipal écologiste, pour le journal municipal de septembre)