Rien n’est jamais la faute du Maire de Châtillon, il se pose toujours en victime, et il l’écrit à tou·te·s les châtillonnais·es...

Monsieur le maire, en tant que président de l'office HLM Châtillon habitat, vous avez passé un marché au bénéfice de votre beau-frère sans respecter les procédures d’appel d’offres. Ne vous en prenez qu’à vous si la Justice vous rattrape. Et épargnez-nous vos envolées nauséabondes contre "la justice de notre pays". Vous, ex-député/sénateur, quelle arrogance envers les juges et quel mépris de la loi ! Vous faites honte à tou·te·s les châtillonnais·e·s, qui attendent votre démission, pas de pathétiques jérémiades.

Quant "à vos actions", cela fait longtemps qu’elles ne sont pas au "service de Châtillon", mais à celui de l’industrie du béton et autres promoteurs immobiliers.