Le maire au pouvoir depuis 30 ans brigue un nouveau mandat malgré sa condamnation (il a fait appel) à un an d'inéligibilité, un an de prison avec sursis, et 10.000 euros d'amende pour «favoritisme» et «prise illégale d'intérêts». S'il gagne et va au bout de son nouveau mandat, il aura alors 79 ans. Apparatchik de la première heure (assistant parlementaire puis professionnel de la politique), il aura consacré sa vie à augmenter la dette des générations futures.

À Châtillon, dette écologique avec les destructions environnementales sous son pouvoir ; dette économique qui est aujourd'hui de 2029 € par habitant. Concrètement, une famille de 4 personnes devra payer 8116 € dans ses impôt locaux futurs pour le remboursement de cette dette, plus les intérêts aux banques déjà gavées et soutenues par vos impôts nationaux (source proxiti.info).

Les professionnels du béton sont aux anges, eux, ils ont même mis le maire à l'honneur dans une vidéo promotionnelle. Il faut dire que le maire leur a fait par exemple le cadeau de payer avec nos impôts le bassin de rétention des eaux des Sablons, nécessaire pour réparer les dégâts causés par les promoteurs qui auraient dû payer cet équipement.

Alors oui, le maire se targue de ne pas baisser les impôts communaux. Mais ils sont parmi les plus élevés du 92 ! La dette qui pèse sur nous est la plus lourde aussi, et aucun équipement nouveau n'a vu le jour en 30 ans. Les impôts auraient dû baisser, beaucoup, et depuis longtemps. Où passe notre argent ?