Cette urbanisation à marche forcée s'accélère : plus de la moitié de l'augmentation de population s'est faite sur les années 2000 et le responsable a nié cette évolution jusqu'à la publication récente des chiffres de l'INSEE.

Aux cantonales de 2004, dans une lettre adressée aux Châtillonais, le Maire sortant UMP déclarait que la ville ne se développerait pas davantage. Résultat : 1000 logements en plus fin 2007 et encore 1000 nouveaux logements prévus d'ici 2010 (Aérospatiale, Coeur de ville, marbrerie et bd de Vanves, rue de Fontenay...).

Châtillon est en train de devenir une ville-dortoir

Si vous refusez cette évolution, si vous souhaitez plus de commerces, plus d'activités, plus d'animation, plus d'équipements, plus de convivialité :

dites-le nettement le 9 mars, après ce sera trop tard !

Recto du tract mieux vivre

Recto du tract mieux vivre